L’espace public, du global au local

Je participe aujourd’hui à la journée d’études Échanges et confrontations entre sciences de l’information et de la communication et sciences du langage, à Metz. J’y parle d’espace public, d’Habermas et de la manière dont « son » concept a été approprié en France et dans les pays anglo-saxons.

Il s’agit d’une « journée délocalisée » de l’Association des sciences du langage. Elle est organisée par mes collègues Angeliki Monnier et Guy Achard-Bayle, son programme est ici.

Ci-dessous les slides, et ici pour les avoir en plein écran (déplacement avec les flèches, d’abord vers le bas tant qu’on peut, puis vers la droite).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *