Je participe aujourd’hui à la journée d’études Échanges et confrontations entre sciences de l’information et de la communication et sciences du langage, à Metz. J’y parle d’espace public, d’Habermas et de la manière dont « son » concept a été approprié en France et dans les pays anglo-saxons.

Il s’agit d’une « journée délocalisée » de l’Association des sciences du langage. Elle est organisée par mes collègues Angeliki Monnier et Guy Achard-Bayle, son programme est ici.

Ci-dessous les slides, et ici pour les avoir en plein écran (déplacement avec les flèches, d’abord vers le bas tant qu’on peut, puis vers la droite).